Musique

La musique comme outil de développement social

Notre programme de musique créatif et flexible accueille 220 jeunes.

Utiliser la musique comme un levier et un outil de développement social, c’est le défi que s’est lancé Partageons l’espoir !

Depuis 2007, Partageons l’espoir vise, grâce à la musique, à soutenir le développement social des jeunes, leurs capacités individuelles et lutter contre le décrochage scolaire dans le quartier de Pointe-Saint-Charles.

En 2013, Partageons l’espoir développe, en plus des cours hebdomadaires déjà existants, un volet intensif de musique inspiré de la philosophie El sistema. Au plus proche de la réalité sociale et économique des jeunes du quartier et plus largement du Sud-Ouest de Montréal, le programme se développe en partenariat avec les écoles de proximité afin de toucher le plus grand nombre d’enfants et de familles.

Aujourd’hui, les cours de musique sont offerts à 220 jeunes et adaptés aux besoins d’un maximum d’enfants et de jeunes du Sud-Ouest grâce à différents formats d’apprentissage :

Impliquez-vous!

Vous souhaitez vous impliquer dans notre programme de musique et aider à faire une différence dans la vie des jeunes ?

  • Devenez bénévole : tout au long de l’année, nous recherchons des personnes désireuses de s’impliquer dans les activités journalières.
  • Faites un don d’instrument : vous avez un instrument en bon état que vous n’utilisez plus ? Il pourrait permettre à un jeune de s’épanouir. Nous acceptons les violons, altos, violoncelles, guitares, et claviers.
  • Faites un don : toute participation financière est également très appréciée pour nous aider à continuer ce fabuleux programme et offrir aux jeunes de meilleures chances d’avenir.

Pour plus d’informations

Les jeunes s'expriment

À propos d'El Sistema

Créé au Venezuela en 1975 par le chef d’orchestre, musicien et économiste José Antonio Abreu, El Sistema est un programme social qui prône l’instruction musicale et la pratique orchestrale comme alternative aux gangs de rue, à la délinquance et à la criminalité pour les jeunes des barrios (quartiers extrêmement défavorisés)

L’histoire commence en 1975 dans un garage de Caracas, avec huit jeunes et un chef d’orchestre, José Antonio Abreu… et se poursuit encore 40 ans plus tard dans tout le pays avec plus de 780 000 jeunes (dont 75% vivent sous le seuil de pauvreté) répartis dans plus de 1 600 orchestres4. Tous les jours après l’école, les jeunes rejoignent El Sistema où ils reçoivent des cours de musique, se créent un réseau d’amis, développent, grâce à la musique, leurs habiletés sociales et surtout sont protégés de la violence de la rue. L’ensemble du Sistema est basé sur la pratique orchestrale car, l’orchestre étant une microsociété en soi, elle permet d’acquérir de nombreuses règles de vie en société, telles que le respect, la tolérance, ou encore l’entraide et le travail en équipe. Certains de ces jeunes deviendront d’exceptionnels musiciens professionnels, tels que le maintenant très célèbre chef d’orchestre Gustavo Dudamel, les autres devenant surtout des citoyens accomplis qui persévèreront dans leur domaine.

Devenu un mouvement mondial, El Sistema s’est importé dans plus de 40 pays à travers le monde, et jusqu’à Pointe-Saint-Charles!

Pour toute question, contactez Nadège au (514) 933-5599 (poste 231) ou par courriel à :  nadegewary@partageonslespoir.ca

INSCRIPTIONS 2017-2018

Les inscriptions pour l’année scolaire 2017-18 sont en cours.