Faire un don

Historique

COMMENT L’AVENTURE A COMMENCÉ !

Partageons l’espoir est né en 1989 lorsque trois femmes décident de recueillir des vêtements chauds et de la nourriture pour les sans-abris dont elles se soucient. Par l’entremise d’un article paru dans le journal The Gazette, elles invitent le public à se joindre à elles. La réponse du public dépasse toutes attentes.Partageons l’espoir était inondé d’appels de gens qui désirent devenir bénévoles, donner et trier des vêtements ou encore offrir et livrer de la nourriture.

Le groupe s’incorpore en 1990 et s’installe à Pointe Saint-Charles en 1991 où il continue de recueillir et de distribuer de la nourriture et des vêtements aux sans-abris, soit dans la rue, dans des centres ou dans des refuges. Aujourd’hui, la friperie fournie des vêtements à prix abordable à près de 200 personnes par semaine.

Emplacement d’origine sur la rue Rushbrooke à Pointe St. Charles.

En 1992, des membres de la communauté lancent un appel à l’aide pour les résidents qui vivent bien au-dessous du seuil de pauvreté. C’est ainsi que la banque alimentaire voit le jour. En cette première année, 39 paniers sont distribués. Aujourd’hui, jusqu’à 400 familles reçoivent un panier à chaque semaine. Partageons l’espoir nourrit ainsi entre 600 et 700 personnes par semaine, dont le quart sont des enfants ou des jeunes.

Le prochain appel à l’aide se fait entendre en 1993 lorsqu’un enseignant de l’école secondaire James Lyng s’aperçoit que certains élèves arrivent en classe affamés. Il distribue des collations mais demande de l’aide de la Fondation. C’est pour cette raison que le programme alimentaire scolaire est créé. Aujourd’hui, nous distribuons des aliments nourrissants à 2 700 élèves à chaque semaine dans 28 écoles.

En 2007, un nouveau besoin est identifié par des jeunes qui vivent dans quelques familles d’accueil du quartier. Ils racontent à une employée de Partageons l’espoir qu’ils passent leur temps assis dans le parc ou vagabondant dans les rues. Ils veulent faire d’autres activités, plus stimulantes. C’est de cette façon que débute le groupe jeunesse. Aujourd’hui, 40 enfants participent au groupe jeunesse chaque semaine en plus des jeunes qui participent au programme de tutorat, de bourse d’étude et du programme de musique. Ces derniers sont établis dans l’optique de motiver et d’encourager les jeunes à poursuivre leurs études afin de diminuer le taux de décrochage scolaire dans la communauté et de rompre le cycle de pauvreté qu’engendre un faible taux de scolarisation.

Tous ces programmes, parmi tant d’autres qui répondent aux besoins des membres démunis de la communauté, sont réalisés grâce au travail de nombreux bénévoles, de participants du programme de formation et de soutien à l’emploi, d’employés, de donateurs et de membres du conseil d’administration qui partagent la mission de la Fondation.

Aujourd’hui, Partageons l’espoir est fier de ses réalisations concrètes qui permettent aux rêves de fleurir et à l’espoir de donner des ailes à tous les membres de notre communauté.

Notre emplacement actuel coin de Wellington et Fortune.